Programme national de réduction du tabagisme

 
 
Programme national de réduction du tabagisme

Pas facile d’arrêter de fumer ! Vous devez renoncer à une habitude quotidienne, souvent solidement installée. Rassurez-vous, changer de comportement nécessite généralement plusieurs étapes.

Un fumeur sur deux meurt du tabac. Le tabagisme est responsable de la mort de 73 000 personnes chaque année en France, soit 200 personnes par jour. La cigarette tue 20 fois plus que les accidents de la route. Face à ce constat accablant, et alors que le nombre de fumeurs augmente à nouveau dans notre pays, le gouvernement a décidé d’agir fortement.

Quels sont nos objectifs ? 
• Dans 5 ans, le nombre de fumeurs doit avoir baissé de 10%.
• Dans 10 ans, nous devons être descendus sous la barre des 20% de fumeurs.
• Dans moins de 20 ans, nous voulons que les enfants qui naissent aujourd’hui, soient la première génération de non-fumeurs.

Pour la première fois, un gouvernement français propose de porter cette lutte sur trois terrains simultanément, en y associant une série de mesures fortes.

Axe 1 – Pour protéger les jeunes et éviter l’entrée dans le tabagisme 
1. Adopter les paquets de cigarettes neutres pour les rendre moins attractifs
2. Interdire de fumer en voiture en présence d’enfants de moins de 12 ans
3. Rendre non fumeurs les espaces publics de jeux pour enfants
4. Encadrer la publicité pour les cigarettes électroniques et interdire le vapotage dans certains lieux publics

Axe 2 – Pour aider les fumeurs à arrêter de fumer 
5. Diffuser massivement une campagne d’information choc
6. Impliquer davantage les médecins traitants dans la lutte contre le tabagisme
7. Améliorer le remboursement du sevrage tabagique

Axe 3 – Pour agir sur l’économie du tabac 
8. Créer un fonds dédié aux actions de lutte contre le tabagisme (prévention, sevrage, information)
9. Renforcer la transparence sur les activités de lobbying de l’industrie du tabac
10. Renforcer la lutte contre le commerce illicite de tabac

Les mesures d’ordre législatif du « Programme national de lutte contre le tabagisme » (PNRT) seront inscrites dans le projet de loi de santé, par amendements, à l’occasion de son examen au Parlement. Par ailleurs, la transposition par la France de la directive européenne « tabac » permettra l’application de mesures telles que l’agrandissement des avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes, l’interdiction des arômes perceptibles dans les cigarettes et l’interdiction totale de publicité (sauf sur lieux de vente) pour les cigarettes électroniques.