Actualités

Fête de la gastronomie des 23 au 25 septembre 2016

 
fête de la gastronomie 2016

La Franche-Comté, et plus particulièrement le Doubs, sont connue pour ses fromages. Le comté, l’emmental, la cancoillotte entre autres sont de notoriété publique dans la sphère gastronomique. On peut également citer le Mont d’Or ou « vacherin » ce fromage à pâte molle cerclé d’écorce d’épicéa qui se déguste aussi bien froid que chaud et coulant sur une pomme de terre. Moins connu le serra est un fromage frais en forme de motte légèrement amer qui s’apprécie grillé ou revenu à la poêle.

Présente dans toute la région, la morille se ramasse de mars jusqu’à juin et relève de sa saveur particulière  une fois cuite. Autre produit cultivé en Franche-Comté la belle fille de Salins (Jura), une pomme à la peau jaune et tachetée de rouge et au goût peu acide qui se récolte fin-octobre.

Pêché dans les eaux du Doubs et de l’Ognon le brochet a donné naissance à une recette célèbre « le brochet à la vésulienne », de Vesoul ( Haute-Saône) donc, qui consiste à cuire le brochet sur un lit d’oignons et recouvert de champignons.

La charcuterie, institution franche-comtoise( issue du Doubs principalement) apporte de multiples déclinaisons de saucisse : Montbéliard et Morteau pour les plus connues. Le jésus de Morteau présente la même composition, la même couleur mordorée mais est plus volumineux, il est cuisiné au vin et servi avec du lard et des pommes de terre.

Le téméraire ou salinois se déguste en fin de repas. Le mélange de noisettes, de pommes et sa saveur citronnée en font un gâteau gourmand apprécié lors de l’Epiphanie. Enfin la mortuacienne s’avère être une limonade locale très désaltérante pour petits et grands.

Plus d'informations: visitez le site: www.economie.gouv.fr