Le surteintage des vitres avant des véhicules sanctionné depuis le 1er janvier 2017

 
 
Le surteintage des vitres avant des véhicules sanctionné depuis le 1er janvier 2017

Depuis le 1er janvier 2017, la pratique non autorisée par le Code de la route du surteintage des vitres avant des véhicules sera sanctionnée par une contravention de 4ème classe et une amende de 135 euros, assortie d'un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Quelles sont les normes ?

Les vitres du pare-brise et les vitres latérales avant, côté conducteur et côté passager, doivent :

  • avoir un taux de transparence minimal de 70 %, tant de l'intérieur que de l'extérieur,
  • ne provoquer aucune déformation des objets vus par transparence,
  • ne provoquer aucune modification de leurs couleurs,
  • permettre au conducteur de continuer à voir distinctement la route en cas de bris.

Le surteintage des vitres arrières et des lunettes arrières demeure toutefois autorisé sur les véhicules équipés de deux rétroviseurs extérieurs.

Pourquoi une telle mesure ?

Le surteintage excessif des vitres avant représente un réel danger en matière de sécurité routière :

  • le contact visuel avec le conducteur d’un véhicule suivi ou croisé permet d’anticiper sa conduite. Ce contact visuel permanent est également primordial à la sécurité des piétons lorsqu’ils s’engagent sur un passage protégé ;
  • le surteintage réduit  la vision du conducteur, en particulier de nuit ;
  • il empêche le contrôle, par les forces de l'ordre, de l’usage du téléphone au volant, du port de l’oreillette en conduisant et du défaut de port de la ceinture de sécurité.

Alors que la menace terroriste est particulièrement élevée, cette mesure permettra aux forces de l'ordre de pouvoir identifier les conducteurs et passagers avant du véhicule, et évaluer les intentions et comportements susceptibles d'être dangereux.

Quelles sont les exceptions ?

Des dérogations peuvent être accordées pour des raisons médicales très spécifiques fixées par arrêté du ministre chargé des transports.

De plus, au regard de leur spécificité, un taux de transparence des vitres latérales avant au dessus du taux d’opacité autorisé sera permis pour les véhicules blindés.

Plus d'informations : décret n°2016-448 du 13 avril 2016 modifiant certaines dispositions du code de la route relatives aux véhicules  , articles 27, 28 et 44.