Année 2016

Pollution atmosphérique aux particules PM10 dans le Doubs

 
 
 Situation au 2 janvier 2015:

Les  conditions  météorologiques  sont  devenues  favorables  à  la  dispersion  des émissions  polluantes  locales,  et  l’accumulation  des poussières  en  suspension  dans l’atmosphère du nord Franche-Comté tend à se dissiper.
La perturbation annoncée est arrivée sur la région vers 13h, accompagnée de pluie et de vent. Dans le Doubs, les seuils de dépassements réglementaires constatés sont en baisse significative.
Compte  tenu  de  cette  évolution,  la  préfecture  du  Doubs  lève  la  procédure d’information et de recommandation du publicsur l’ensemble du département.
Pour toutes informations complémentaires, le public est invité à consulter les sites :
www.atmo-franche-comte.org
http://www.sante.gouv.fr/pollution-de-l-air-recommandations-sanitaires.html

 Situation du 29 décembre 2014 au 2 janvier 2015 matin:

La qualité de l’air est moyenne depuis lundi 29 décembre 2014 sur le département du Doubs et la situation ne s’est pas encore améliorée.
Au regard de l’évolution des niveaux et des prévisions météorologiques, ATMO Franche-Comté maintient cette procédure d’information et de recommandation pour les poussières fines PM10 sur le département du Doubs pour demain vendredi 2 janvier 12 heures.

La préfecture du Doubs rappelle que les activités de brûlage sont strictement interdites, en particulier les feux associés aux pratiques d’affouage. Il est également fortement recommandé de : limiter, autant que possible les épandages agricoles, réduire la vitesse de tous les véhicules, pratiquer le co-voiturage, utiliser les transports en commun.

En conséquence, la préfecture du Doubs préconise de suivre les recommandations sanitaires suivantes, notamment pour les personnes sensibles (jeunes enfants, personnes âgées, asthmatiques ou allergiques, insuffisants respiratoires chroniques) :

-  éviter toute activité sportive ou physique intense. Les activités physiques légères et les sorties de plein air demeurent cependant possibles,

-  veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants (usage de solvants sans protection appropriée, tabac…),

-  respecter scrupuleusement ou adapter sur avis du médecin le traitement médical à visée respiratoire en cours ; en cas de besoin, il est conseillé de consulter son médecin traitant.

Il est également recommandé de respecter les mesures de prévention en réduisant les vitesses de tous les véhicules, en  pratiquant le co-voiturage, en utilisant les transports en commun, pour les émetteurs industriels en s’assurant du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage, en évitant d’allumer des feux d’agréments (bois, report des activités de brûlage de déchets verts y compris l’écobuage).

Pour toutes informations complémentaires, le public est invité à consulter le site suivant : www.atmo-franche-comte.org