Année 2016

Stop cambriolages, une application pour iphones ou smartphones pour lutter contre les cambriolages

 
 
Mise en œuvre dans le Doubs d'un dispositif innovant pour se prémunir contre les infractions de cambriolages dans les habitations et les commerces

Les gendarmes du Doubs, qui constatent près de 3.300 cambriolages par an pour une population dépassant 322.000 habitants, ont décidé de mettre en œuvre, pour le département du Doubs, un dispositif, particulièrement innovant et inédit en France, afin d’aider les particuliers et les professionnels à se prémunir contre les infractions de cambriolages dans les habitations et les commerces.

Cette application « STOP CAMBRIOLAGES » a été initiée, en avril 2013, par la gendarmerie de l'Hérault, en partenariat avec l’école supérieure d’informatique EPITECH de Montpellier.

Le téléchargement est disponible gratuitement sur les plates-formes réservées aux « smartphones »  :

. pour la marque APPLE : rendez-vous sur l'Apple-Store,

. pour toutes les autres marques fonctionnant sous le système ANDROID (version minimum 4.0), rendez-vous sur le Play-Store.

A l'issue du téléchargement, les utilisateurs devront impérativement se rendre à la page de personnalisation et inscrire le numéro de département du Doubs – 25 – et cocher la case « j'accepte de recevoir les notifications ».

Dès l’enregistrement effectué, l’application permettra aux utilisateurs, par la technologie de messagerie « Push » :

  • de recevoir des alertes, en temps réel, de phénomènes ou de situations contre lesquelles ils pourraient se prémunir ;
  • de s’approprier un maximum de conseils pour se protéger contre les cambriolages ;
  • d’être guidé en cas de cambriolage ;
  • de faciliter les inscriptions aux opérations tranquillité vacances ou rechercher une brigade depuis le nom d'une commune ou en se géolocalisant.

 Face à l'incontestable succès de ce nouvel outil de prévention, et à sa facilité d’utilisation, plus d’une cinquantaine de départements ont également choisi de mettre en œuvre ce dispositif.

Grâce à certaines alertes adressées aux commerçants, plusieurs infractions (vol, escroquerie, fausse monnaie) ont déjà été évitées.