Année 2017

Oeufs contaminés par le fipronil

 
 
Le 5 août 2017, la Commission européenne a informé les autorités françaises que des lots d’œufs contaminés par le fipronil, en provenance des Pays-Bas, avaient été livrés à des établissements de fabrication d’ovoproduits de la Vienne et du Maine et Loire.

Le fipronil est un produit antiparasitaire couramment utilisé dans les produits vétérinaires pour chiens et chats, contre les puces, les tiques et les acariens. Il est par contre interdit dans le traitement des animaux destinés à la consommation. La contamination des œufs s’est faite lors de l’utilisation de produits antiparasitaires « naturels » à base de plantes, falsifiés par l’ajout de fipronil. Ces produits falsifiés sont commercialisés sous la dénomination DEGA 16 et COOPER BOOST.

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a demandé à ses services déconcentrés de procéder à des enquêtes auprès des éleveurs de volailles de ponte, de futures pondeuses et de reproducteurs de galliformes afin de savoir s’ils avaient reçu ou utilisé l’un de ces produits. A ce jour, leur présence n’a pas été signalée dans le Doubs.

En parallèle, des investigations sont en cours auprès des établissements de conditionnement d’œufs et de fabrication d’ovoproduits du département afin de déterminer s’ils ont pu recevoir des œufs susceptibles d’être contaminés.

Les données de toxicité du fipronil sont connues : à l’état de traces, ce produit ne présente pas de risque pour la santé humaine.

Un état précis de l’évolution de la situation sera mis en ligne quotidiennement sur le site Internet du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
www.agriculture.gouv.fr

Le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation dispose également d’une rubrique questions-réponses sur le sujet accessible à l’adresse suivante : http://agriculture.gouv.fr/oeufs-contamines-par-le-fipronil-questions-reponses